Dans la région de Fontainebleau, une ancienne seigneurie,
son château du 18e s. et ses dépendances entourés de 67 ha
Fontainebleau, SEINE-ET-MARNE ile-de-france 77300 FR

The online English translation will soon be available.

Location

À moins de 100 km de Paris, aux franges de l'Île-de-France et de la Bourgogne, le Parc naturel régional du Bocage Gâtinais constitué de terres de grandes cultures et d'élevage est entrecoupé de vallées profondes où coulent les affluents du Loing. Cette région touristique - Fontainebleau n'est qu'à 25 km - est très connue des amateurs de tourisme vert et de randonnées. La gare de Montereau, à 10 km, et celle de Moret-loing-et-Orvanne, à 14 km, proposent des allers-retours fréquents vers la capitale.

Description

L'ensemble des bâtiments s'articule autour d'une cour de forme rectangulaire agrémentée d'un parterre de pelouse en son centre. Une longue allée pavée et bordée de vergers mène au château qui fait face, protégé d'une lourde grille à pointes de lances encadrée de piliers surmontés de vases en pierre. Ceux-ci sont prolongés d'un muret qui compose l'enceinte du parc dont la majeure partie se trouve à l'ouest de la propriété : un ancien vivier et un potager avec une modeste construction en pierre reliée aux vestiges d'un pigeonnier.
À l'est, le château est flanqué, d'un côté, d'un petit bâtiment plus bas qui renferme aujourd'hui un gîte, lui-même prolongé d'un haut mur de pierres percé d'une porte charretière. À la suite, viennent une ancienne bergerie puis un hangar. De l'autre côté, une aile en retour d'équerre poursuit l'habitation principale. Formant un angle, une maison précédant une grande remise, un garage, des toilettes, trois gîtes et un modeste hangar. À l'arrière, une mare. Un poulailler et une grande grange aménagée en partie de quatre boxes viennent fermer la cour.
La propriété est entourée, pour la plus grande partie, de ses terres cultivées, prairies et buttes boisées. S'y comptent environ sept sources améliorant la fertilité des sols.

Le château

Il date du 18e s. et a été rehaussé d'un second étage et d'un grenier au 19e s. L'élégante bâtisse de plan rectangulaire s'élève sous une toiture en ardoise à quatre pans percée de deux lucarnes. La façade principale en pierre enduite est ajourée de nombreuses fenêtres à la française habillées de persiennes, et couronnée en son centre d'une travée en léger relief qui se prolonge jusque dans la toiture en arc de cercle percé d'une lucarne. La double porte d'entrée est protégée par une marquise comme un dais soutenu par deux lances. Les chaînages d'angle sont en pierre de taille.
Le château a été prolongé et ouvert, au 20e s., dans une aile en retour d'équerre beaucoup plus ancienne puisqu'elle date du 15e s. L'ensemble pour une surface habitable totale d'environ 760 m2.


Rez-de-chaussée
Une double porte, dont la partie haute vitrée est protégée par de fines grilles, dévoile le vaste vestibule du château. En face, trône une cheminée en bois sculptée de style Louis XV, le sol est un carrelage à damier noir et blanc. Il distribue, d'un côté, une petite salle à manger ouverte sur la salle de séjour dont les murs sont habillés de bibliothèques peintes en bleu, avec sa cheminée de style Louis XVI en marbre gris ; de l'autre côté, la cage d'escalier, séparée de cet espace par une rampe en fer forgée. Son sol est en tomettes anciennes. Elle renferme une modeste pièce de service et une cave. Elle se prolonge par une autre entrée qui donne sur la cour, un petit salon et une spacieuse pièce aménagée en bureau. Les cheminées y sont en pierre blanche sculptée, des porte-fenêtres ouvrent côté parc. Ensuite, viennent la chaufferie et une arrière-cuisine. Celle-ci communique d'une part dans la grande cuisine équipée d'un lourd piano de cuisson en fonte et d'un évier en pierre, et d'autre part, dans la salle à manger. Le sol des pièces de réception du château sont en carrelage à damier noir et blanc.
L'aile rénovée plus récemment propose sa propre entrée côté cour avec un escalier en chêne montant à l'étage. Dans cette partie du château, se trouvent la salle à manger, dont l'un des murs est agrémenté d'une immense toile peinte datant du 18e s. représentant des châteaux dominants des pièces d'eau, une pièce-vestibule composée des toilettes et d'un très vaste salon d'environ 65 m2 agrémenté d'une imposante cheminée en pierre. De là, est également accessible une petite salle de séjour avec télé ouverte sur la cuisine. Ces pièces sont équipées de portes-fenêtres donnant sur une large terrasse. Les sols sont en dalle de pierre blanche de l'Yonne.
Premier étage
Côté château, le niveau présente deux chambres avec salle de bains et toilettes et une troisième avec salle d'eau et toilettes. Les salles de bains sont très spacieuses et agrémentées de cheminées en marbre. Quant à celle des chambres, elles sont en pierre blanche. Le sol y est en parquet à l'anglaise ou recouvert de moquette.
Du côté de l'aile rénovée, un large palier permet l'accès à, d'un côté, une chambre, puis une suite composée notamment d'une chambre d'environ 65 m2 avec garde-robe et salle de bains ainsi que toilettes ; de l'autre, un espace aménagé en salle de jeux, une chambre avec salle de bains et toilettes, une autre chambre, une salle d'eau avec toilettes et une pièce de taille plus modeste. Le sol est recouvert de moquette, la plupart des fenêtres jouissent de larges vues sur le parc.
Deuxième étage
Il ne concerne que le château et se compose de deux chambres lumineuses avec leur salle de bains et toilettes, et d'une troisième avec un cabinet de toilette. Les cheminées sont en marbre ou pierre blanche sculptée, le sol en parquet à l'anglaise ou recouvert de moquette. De vastes greniers, charpente apparente et tomettes hexagonales au sol, au-dessus.

L'ancienne chapelle castrale

Daté de 1236, au début de l'art gothique, dédiée à saint-Jacques, elle est aujourd'hui une maison indépendante dont le rez-de-chaussée est composé d'une entrée, d'une grande salle de séjour avec cheminée, d'une cuisine-salle à manger et d'une salle d'eau avec toilettes. Au premier étage, se trouvent un grand palier-bureau, deux chambres et une salle de bains avec toilettes. Sa superficie est d'environ 115 m2.

Les quatre gîtes

Pour trois d'entre eux, ils sont composés au rez-de-chaussée d'une salle de séjour aménagée d'un coin cuisine et d'une chambre à l'étage avec salle de bains et toilettes. Quant au quatrième, un peu plus grand, il présente deux chambres. Leurs superficies sont respectivement d'environ 40 et 60 m2.

Les bâtiments de dépendance

De part et d'autre, ils protègent et viennent fermer la cour rectangulaire. Les façades en pierre jointoyées sous une toiture en tuile de pays couvrent de nombreux espaces différents. À l'arrière, se situent un jardin et une mare.


Remise
Éclairée d'une large porte en plein cintre à petits bois, elle est spacieuse et propose au premier étage un grand grenier d'environ 64 m2 qui a été restauré.
Abri à voitures
Il permet le stationnement pour plusieurs véhicules. À côté, se trouvent des toilettes.
Grange
Elle est aménagée de quatre boxes et d'un grand grenier. Adossé à la bâtisse, un poulailler.
Bergerie
Elle a été rénovée pour permettre d'y organiser des réceptions. Sa superficie est d'environ 120 m2.
Hangar
Ils sont au nombre de deux, un petit et un grand, à usage d'abri pour le matériel agricole.

Le parc

Un grande étendue de pelouse devant le château se prolonge à l'est vers le parc ponctué de piédestaux surmontés de vases en pierre. La partie boisée d'arbres séculaires abrite un ancien vivier. Un peu plus loin, le potager est complété par un petit bâtiment de pierres et l'ancien pigeonnier.

Les terres

Pour une superficie de près de 67 ha, dont la majeure partie se situe autour du château et d'un seul tenant, elles sont cultivées par les propriétaires et ponctuées de prairies et petits bosquets.

Our opinion

Finesse et noblesse, grandeur et majesté. Entourés d'au moins 50 ha de ses terres, l'élégant château et ses bâtiments de ferme si représentatifs de l'architecture vernaculaire s'épousent dans un ensemble homogène au cœur d'une propriété de 700 ans d'âge. Ses délicates façades et ses dépendances enchâssées imposent au paysage comme une souveraineté résolue et inébranlable.
Les biens d'une telle ampleur et d'une telle qualité si proche de la capitale se font rares. Par ailleurs, sa vaste superficie de bâti, pourrait être encore agrandie : une autorisation de construction pour un bâtiment d'environ 200 m2 est déjà accordée. La location des terres au profit des agriculteurs locaux pourrait s'avérer une source de revenus à ne pas négliger.

Exclusive sale

3 500 000 €
Fees at the Vendor’s expense


See the fee rates

Reference 901988

Land registry surface area 66 ha 72 a 73 ca
Main building surface area 768 m2
Number of bedrooms 10
Outbuilding surface area 810 m2
including refurbished area325 m2

French Energy Performance Diagnosis

Consultant


Gilles Baleria +33 1 42 84 80 85

contact

Share

send to a friend Pinterest linkedin Facebook

NB: The above information is not only the result of our visit to the property; it is also based on information provided by the current owner. It is by no means comprehensive or strictly accurate especially where surface areas and construction dates are concerned. We cannot, therefore, be held liable for any misrepresentation.

By continuing your navigation, you accept the use of cookies to offer you services and offers adapted to your centers of interest and to measure the frequentation of our services. Learn more