Au nord de Limoges, un ancien bâtiment d’élevage en pierre et béton
sur 1,6 ha, avec une vue panoramique sur les monts d’Ambazac
Ambazac, HAUTE-VIENNE limousin 87240 FR

The online English translation will soon be available.

Location

Limoges, capitale des arts du feu depuis le 18ème siècle, séduit de nouveaux habitants attirés par sa taille humaine et son environnement où la nature a encore ses droits.
La propriété est située à une demi-heure de la capitale limousine, à 6 km d'une commune de 2800 habitants avec commerces, médecins, école et collège, et au pied des Monts-d’Ambazac, qui culminent à 700 m et « forment, de loin, une ligne d’horizon bleutée et arrondie et, de près, des abrupts qui structurent le paysage », selon l’Atlas des Monts du Limousin. Ceux-ci sont granitiques et décrits comme « une succession de puys aux formes arrondies et de dépressions alvéolaires larges et humides où se sont formées des tourbières, l’ensemble constituant un véritable dédale largement colonisé par la forêt ».
L’aéroport, à 40 km, dessert Orly, Lyon, Ajaccio et aussi Marrakech et le Royaume-Uni. Le train relie notamment Paris (3h15) et Bordeaux (2h15). L'autoroute A20 (Paris – Toulouse) est à dix minutes.
À la lisière d’un village au riche patrimoine bâti, et à quelques mètres de son église du 13ème siècle classée MH, la propriété donne sur des prés et les Monts-d’Ambazac.

Description

L'accès se fait par la rue. Un portique en pierre qui mériterait d’être partiellement reconstruit ouvre sur une vaste cour intérieure. Un ancien pigeonnier ainsi que les restes d’un ancien bâtiment d’élevage de lapins complètent l'ensemble architectural d’origine. Au sud, en léger contrebas, finissant de ceinturer la cour, l’étable apparaît dans toute sa longueur, en pierre, tuiles et bois. Construite en 1930, le rapprochement est manifeste avec la ferme de Villefavard, située à 25 km, bâtie au début du 20ème siècle dans l’esprit de l’utopie sociale et agricole, comme une exploitation d’avant-garde destinée à donner l’exemple d’une rationalisation de l’agriculture.

Le bâtiment d’élevage

Les caves voûtées, en plein cintre, ont été construites sur terre battue pour servir de champignonnière. Les grandes ouvertures côté campagne ouvrent une perspective spectaculaire sur la nature vierge et les châtaigneraies du bois des Echelles. L’immense étable en béton est demeurée inchangée : bat-flancs, mangeoires et abreuvoirs brisent la perspective rectiligne de l’espace. Le plafond est armé de solives en béton qui supportent les murs et l’étage supérieur, et créent un effet de ponctuation harmonieuse. Le dernier tiers du niveau est occupé par d’anciennes écuries, en béton également, avec boxes et stalles. Enfin, sous la charpente, l’ancien grenier à foin d’environ 290 m² sur chape de ciment, est éclairé par des chiens-assis. Depuis celui situé au-dessus du pignon, la vue donne jusqu'à l’horizon, surplombant la cime d'un noyer.

Le pigeonnier

Un peu à l’écart du bâtiment principal, dans un angle de la cour intérieure, un ancien pigeonnier, en pierre et béton lui aussi, ne demande qu’à être réveillé. Les boulins ont été conçus dans de petites cases de bois peint.

Our opinion

D’apparence austère, le solide bâtiment agricole présente de nombreux atouts pour une rénovation de qualité ouverte à toutes sortes de projets : de grandes surfaces, beaucoup de lumière, une vue panoramique sur un paysage préservé. Entre pierre, béton et bois, chaque étage a déjà sa propre identité. Il ne manque que les talents et l’imagination de ses futurs occupants pour le transformer.

180 000 €
Fees at the Vendor’s expense


See the fee rates

Reference 953675

Land registry surface area 12592 m2
Main building surface area 717 m2
Outbuilding surface area 20 m2

Consultant


Anne Pedrono +33 1 42 84 80 85

contact

Share

send to a friend Pinterest linkedin Facebook

NB: The above information is not only the result of our visit to the property; it is also based on information provided by the current owner. It is by no means comprehensive or strictly accurate especially where surface areas and construction dates are concerned. We cannot, therefore, be held liable for any misrepresentation.

By continuing your navigation, you accept the use of cookies to offer you services and offers adapted to your centers of interest and to measure the frequentation of our services. Learn more