Dans le 9e arrondissement, proche de la rue des Martyrs, au fond d’une impasse,
un appartement de 113 m² avec trois chambres et un balcon
Paris, PARIS paris 75009 FR

The online English translation will soon be available.

Location

La rue Louise-Emilie-de-la-Tour-d’Auvergne, qui doit son nom à une abbesse de l’abbaye de Montmartre et non loin de laquelle se trouve l'appartement, prend naissance rue de Maubeuge, pour s'achever rue des Martyrs, où Théodore Géricault vécut à l’actuel n°19, de 1813 à sa mort, en 1824. C’est pendant son séjour dans le quartier qu’il peignit "Le Radeau de la Méduse". Louis Armstrong séjournat de septembre 1934 à août 1935 dans l’immeuble voisin, impasse de la Tour-d’Auvergne. La rue des Martyrs, enfin, a de quoi combler tout un chacun par la qualité et le foisonnement de ses commerces de bouche.
Le lieu est à équidistance des stations Pigalle, Saint-Georges et Anvers, desservies par les lignes de métro 2 et/ou 12.

Description

Accessible au fond d’une impasse, élevé de cinq étages sous combles aménagées, l’immeuble, de style post-haussmannien, est protégé par un digicode puis par un vidéophone, et dispose d’un local pour stationner les vélos et les poussettes. Les étages sont desservis par un escalier en bois recouvert d’un tapis et par un ascenseur vitré.
La façade, en pierre, est régulièrement percée de baies cintrées à encadrement mouluré et à clés richement ornementées aux trois premiers étages, marquée par des bossages aux deux premiers niveaux, enfin rythmée par des bandeaux d'étage, une corniche et des balcons à garde-corps en fer ouvragé à motifs végétaux soutenus par des consoles en pierre sculptée. La toiture, enfin, est classiquement en ardoise et percée de deux lucarnes centrales à chapeau de gendarme.
L’appartement, de près de 113 m², a été entièrement rénové il y a cinq ans. Il est seul au deuxième étage de l'immeuble où il se trouve et dispose de deux entrées. Il se compose d’un salon d'environ 29 m² exposé au sud, qui donne sur une cour, d’une salle à manger de près de 16 m², exposée à l’ouest, d’une cuisine, de trois chambres, de plus de 12 m² chacune, l’une à l’ouest et les deux autres au sud, l’une d'elles ouvrant sur un balcon et une autre sur un balconnet. S'y ajoutent une salle de bain, une buanderie, une salle d’eau et deux toilettes. Le sol de l’appartement est couvert d'un parquet en chêne, qui date de l’époque de la construction : 1896. Une cheminée en marbre surmontée d’un trumeau est en état de fonctionnement.

L'immeuble

Les immeubles de l’impasse ont tous été édifiés en 1896, suivant une architecture d'inspiration haussmannienne. Les façades, en pierre de taille, sont ponctuées d'oriels, de balcons et de garde-corps en fer forgé ajouré, à décor de volutes et d’entrelacs. La parfaite symétrie des bâtiments forme un ensemble harmonieux, qui n'exclut pas une certaine diversité formelle et donne à l'impasse du caractère.

L'appartement

Seul au deuxième étage, le logement dispose de deux entrées. Situé en fond d'impasse, il bénéficie d’un grand calme et d'un ensoleillement qui, avec la blancheur de ses revêtements – sols exceptés –, en fait un lieu particulièrement lumineux. Deux de ses chambres, l'une ouvrant sur un balcon et l’autre sur un balconnet, donnent au sud, côté impasse ; la troisième, exposée à l’ouest, dispose d'une vue dégagée sur une très belle maison « de cocotte », dans une vaste cour qui borde deux autres habitations. Chacune des trois chambres est étendue sur une surface de 12 à 13 m². La salle à manger, d'environ 16 m², est, elle aussi, exposée à l’ouest. Une cheminée en marbre, surmontée d’un trumeau, permet de belles flambées. Le salon, de près de 29 m², pourrait aussi retrouver l'usage de sa cheminée, raccordée au conduit existant. Exposé au sud, il bénéficie ainsi du calme de la grande cour. Une bibliothèque occupe tout le fond de la pièce. La cuisine est fonctionnelle, ses plans de travail sont en Corian blanc et son sol carrelé en damier noir et blanc. Enfin, la salle de bains, revêtue au sol et aux murs de marbre blanc veiné, dispose d’un sèche-serviettes et de deux vasques. Elle est prolongée par la buanderie, qui dispose d’un point d’eau. Une salle de douche et deux toilettes indépendantes parachèvent la composition de l’appartement.
Les sols sont couverts de parquets en chêne à lames fines, sauf dans la cuisine et les salles d'eau ; les plafonds d'origine sont sobrement moulurés et soulignés par des corniches. Les pièces sont reliées par un couloir où se répondent lambris de soubassement et portes panneautées en bois, vitrées pour certaines, dans une harmonie de blanc.Toutes les fenêtres, enfin, sont équipées de double vitrage.

Our opinion

Un appartement en très bon état, entièrement rénové il y a cinq ans, où la chaleur des sols parquetés anciens, en heureux contraste avec la blancheur des murs et des plafonds moulurés, participe de l'agrément de pièces lumineuses, spacieuses, au confort et à l'esthétique soignés. Le lieu, dont certains traits post-haussmanniens sont rehaussés par l'éclat contemporain de sa rénovation et de ses aménagements récents, est encore susceptible d'évolution : il est aisément envisageable, en effet, de supprimer la salle d’eau pour agrandir la cuisine et, pour ceux qui voudraient seulement deux chambres, d'en réunir deux parmi les trois existantes pour en créer une plus grande, avec garde-robe. Les perspectives, multiples, sont ouvertes, au-dehors – côté rue et côté cour – comme au-dedans.

Exclusive sale

1 490 000 €
Fees at the Vendor’s expense


See the fee rates

Reference 705077

Total floor area 113.4 m2
Number of rooms 5
Ceiling height 2.90
Number of bedrooms 3

Number of lots 10
Annual average amount of the proportionate share of expenses 6668 €

Aucune procédure en cours menée sur le fondement des articles 29-1 A et 29-1 de la loi n°65-557 du 10 juillet 1965 et de l’article L.615-6 du CCH

French Energy Performance Diagnosis

Consultant

Théophraste Augé +33 1 42 84 80 85

contact

Share

send to a friend Pinterest linkedin Facebook

NB: The above information is not only the result of our visit to the property; it is also based on information provided by the current owner. It is by no means comprehensive or strictly accurate especially where surface areas and construction dates are concerned. We cannot, therefore, be held liable for any misrepresentation.

By continuing your navigation, you accept the use of cookies to offer you services and offers adapted to your centers of interest and to measure the frequentation of our services. Learn more